Démarrage assisté – le guide pas à pas !

Table des matières

    Il est souvent possible de ranimer une batterie à plat par un démarrage assisté. Il suffit de savoir comment faire. Pour l’assistant comme pour le conducteur du véhicule en panne, il est utile de savoir comment il faut procéder.

    D’après les statistiques de l’ADAC, jusqu’à 40 % des pannes sont causées par des batteries mal entretenues. Si la capacité de la batterie tombe sous un seuil critique, elle ne peut plus fournir suffisamment d’énergie aux composants électriques de la voiture. Souvent, c’est le démarrage assisté à l’aide de câbles qui se présente comme la solution de dernier recours permettant de démarrer le véhicule.

    En premier lieu, les bons outils et accessoires

    Bonne nouvelle pour toutes les personnes concernées : pour le démarrage assisté d’une voiture dont la batterie est à plat, il suffit d’avoir un câble de démarrage et un autre véhicule avec une batterie qui fonctionne. Important : la section du câble doit être d’au moins 16 mm. Pour les voitures avec un gros moteur, il est conseillé d’utiliser un câble de démarrage d’une section de 25 mm. Le véhicule en panne doit être alimenté par une batterie avec la même tension. Normalement, la tension de la plupart des véhicules est de 12 V. Seules quelques voitures anciennes fonctionnent avec une tension de 6 V. Dans tous les cas, veuillez consulter les informations fournies par les manuels des deux véhicules.

    Démarrage assisté, pas à pas

    1. Préparation

    Les deux véhicules doivent être garés sur un terrain plat et sûr. Le véhicule assistant et le véhicule en panne ne doivent pas se toucher, pour éviter le risque d’un court-circuit. Sur de nombreux véhicules récents, la batterie n’est plus située dans le compartiment moteur ; toutefois, les bornes positive et négative peuvent être trouvées rapidement. Dans certains cas, il peut être utile de consulter les instructions de fonctionnement. Les moteurs des deux véhicules doivent être arrêtés.

    Important : Sur de nombreuses voitures modernes dans lesquelles la batterie n’est pas située sous le capot, il existe des prises de démarrage assisté dans le compartiment moteur, qui doivent être utilisées. Dans ce cas, le câble de démarrage ne doit pas être raccordé directement sur la batterie.

    1. Raccorder le câble de démarrage

    Le câble de démarrage doit uniquement être tenu par les poignées en plastique isolées.

    Important : Le câble rouge est toujours raccordé à la borne positive et le câble noir à la borne négative. La pince du câble rouge est d’abord raccordée à la borne positive du véhicule assistant. L’autre extrémité du câble rouge est ensuite raccordée à la borne positive du véhicule en panne. Enfin, la pince noir est raccordée à la borne négative de la batterie du véhicule assistant.

    Important : L’autre extrémité du câble noir ne doit en aucun cas être raccordée à la borne négative du véhicule en panne ; elle doit être raccordée à la carrosserie de ce véhicule. Un composant métallique robuste, non peint, dans le compartiment moteur du véhicule, peut convenir – par exemple le bloc moteur. Le raccordement directement sur la borne négative du véhicule en panne n’est pas recommandé ; des étincelles pourraient se produire et endommager la batterie. Dans le cas de batteries plomb-acide, cela pourrait même entraîner une fuite d’acide et présenter un risque pour les personnes se trouvant à proximité. Il existe également un risque que l’hydrogène s’enflamme ; par conséquent, il est conseillé de porter des lunettes de protection.

    1. Démarrer le véhicule et débrancher le câble de démarrage

    Important : Il faut d’abord démarrer le moteur du véhicule assistant, et ensuite le moteur du véhicule en panne. Si le démarrage réussit, un consommateur électrique, comme les phares ou le dégivrage de la lunette arrière, doit être allumé sur le véhicule en panne. Cela permet d’éviter que des surtensions se produisent lorsque les pinces sont détachées des bornes. Les pinces des câbles sont détachées dans l’ordre inverse. Il est conseillé d’effectuer un long trajet pour recharger rapidement la batterie. Alternativement, il est possible de raccorder la batterie à un chargeur.

    Au fait…

    Après une décharge profonde, il est recommandé de passer au garage afin de déterminer les causes de la panne. Si la batterie est faible du fait de son âge, le démarrage assisté n’est qu’une solution très provisoire ; le problème pourra réapparaître dès le prochain démarrage. Si ce sont les nombreux consommateurs électriques qui sont la raison de la décharge d’une batterie en bon état, il est recommandé de passer au garage ; en effet, la réduction de puissance due à la perte de matière active est permanente.

    1. Le démarrage assisté ne fonctionne pas – quoi faire ?

    Si la voiture ne démarre pas ou si le moteur s’arrête immédiatement, il faut attendre environ une minute avant de réessayer. Si cela ne marche toujours pas, la raison en est souvent un câble de démarrage endommagé ou non approprié. Dans ce cas, il faut réessayer avec un câble en bon état ou convenant à la procédure.

    1. Les boosters de batteries

    Un booster de batterie se présente comme une bonne alternative aux câbles de démarrage conventionnels. Il s’agit de batteries lithium-ion portables avec un câble de démarrage intégré. Les pinces de câble sont raccordées de la même manière qu’avec un câble de démarrage. Important : La capacité d’un booster de batterie aussi baisse rapidement lors de températures hivernales. Par conséquent, le booster ne doit pas rester dans la voiture par températures négatives.

    Faits intéressants sur les batteries de voiture

    Comment fonctionne une batterie de voiture

    La batterie est la centrale électrique de la voiture. Elle tire son énergie du potentiel électrochimique de deux éléments galvaniques. Lorsque l’anode (borne négative) et la cathode (borne positive) de la batterie sont reliées entre elles, constituant ainsi un circuit, cela permet de faire fonctionner des composants électriques comme les phares et le démarreur.

    Les raisons de la réduction de performance des batteries de voiture

    Du fait de du grand nombre de consommateurs électriques sur les voitures modernes, les batteries doivent fournir plus d’énergie qu’auparavant. Même si les batteries adaptées à la technologie Start-Stop sont plus solides que les anciennes batteries plomb-acide, leur durée de vie utile aussi est limitée. Parallèlement, une autodécharge se produit sur toutes les batteries de voiture. Par conséquent, vous devez vous assurer que tous les consommateurs électriques sont bien éteints ou déconnectés pendant les longues périodes d’arrêt. Pour éviter que la batterie ne tombe en panne au mauvais moment, son état doit être contrôlé à intervalles réguliers.

    Ici, vous pouvez en apprendre plus sur les pannes de démarrage des voitures.

    Comment bien entretenir une batterie de voiture

    Il est recommandé de faire vérifier la batterie pendant le fonctionnement normal. Cela permet de détecter à un stade précoce les mauvaises performances et les dommages éventuels. En hiver, charger régulièrement la batterie à l’aide d’un chargeur permet d’améliorer sa fiabilité et de prolonger sa durée de vie utile.

    Important : il faut éviter les décharges profondes, de même que toute humidité et tout encrassement, pouvant provoquer des courants de fuite qui peuvent entraîner une décharge progressive de la batterie

    Comment entretenir correctement les batteries de voiture.